Bien Public 18 mai 2012

BROCHON-FIXIN Un concert de grande tenue à Brochon

Bas du formulaire


La chorale Allegria lors de cette soirée. Photo Camille Bailly Mi-fugues mi-raisin, de Savigny-les-Beaune. photo C. Bailly. Camille Bailly

Pour son concert de printemps, une très belle prestation de la chorale Allegria, de Brochon-Fixin, a été offerte samedi soir en l’église de Brochon.

Invitée pour cette occasion, la chorale Mi fugues Mi raisin, de Savigny-lès-Beaune, placée sous la direction de Patrick Maurice et de Gilles Morel, a débuté le concert avec des morceaux très variés tirés de son répertoire : La Différence, de Lara Fabian, Une île, de Serge Lama, entre autres, mais également Il en faut peu pour être heureux, ­extrait du Livre de la jungle. Les choristes ont reçu les ­applaudissements mérités de la très nombreuse ­assistance.

La chorale Allegria, dirigée par Brice Martin et Agnès Revenu-Haratyk, a suivi, dédiant avec émotion la soirée à Anne Haratyk, leur chef de chœur récemment disparue.

Revenant de Cuba, les choristes ont tout d’abord présenté des chants de cette île merveilleuse des Antilles : Bruca maniga, Drumi mobila, Habanera tu, puis des chants d’amour, avec Les Feuilles mortes, de Prévert, Toutes les nuits, de Clément Janequin, avec une prestation remarquée pour Unomathemba, d’Afrique du Sud ; pour terminer avec des chants sacrés, de Russie, de Cuba, et du Brésil.

Récompensée, comme ses prédécesseurs, par de vifs applaudissements de l’assemblée, la formation a achevé la soirée sous les ­rappels.